digital_ambassadeur

Covid19, quel avenir pour l’événementiel ?

La PCMA ou Professional Convention Management Association a lancé une enquête afin de mesurer les impacts du COVID-19 sur l’industrie événementielle. Planificateurs et fournisseurs d’événements ont été sollicités par courrier électronique afin d’y participer. Les résultats montrent un aperçu de la résilience du secteur sur les mois, voire les années à venir. 

L’enquête a compté 1 776 participants. Ces derniers se répartissent comme suit : 70% des professionnels des événements commerciaux et 30% des fournisseurs. Tous sont d’accord sur un point : le COVID-19 bouleverse fortement la production événementielle de cette année 2020. Il a créé un stress permanent pour les entrepreneurs. Certains envisagent même de quitter le secteur. 

La PCMA donne des chiffres précis sur les impacts du COVID-19 sur le secteur événementiel

Depuis le mois de mars, les annulations ont explosé. 87% des professionnels ont dû y avoir recours. Cela affecte tous les événements jusqu’au mois de juin. Cela a contraint certaines entreprises à réduire le salaire de ses employés. 12% des participants à l’enquête ont affirmé avoir eu recours à cette solution.

A ce stade, 61% des planificateurs demeurent indécis s’ils veulent annuler ou reporter leur événement prévu au-delà du mois de juin. La plupart décideront vers le mois de mai. Dans l’enquête de la PCMA sur les impacts du COVID-19, 25% des organisations prévoient un report pour septembre ou plus tard. 

Après les difficultés rencontrées au cours des annulations obligatoires, 81% des professionnels vont changer leur manière de gérer les contrats et les assurances. Il s’agit principalement des circonstances imprévues couvertes par la clause de force majeure

La PCMA souligne également la migration vers le virtuel parmi les impacts du COVID-19 sur les événements. Faute de moyens, 18% seulement envisagent de déplacer entièrement leur projet sur une plateforme virtuelle. Côté budget, 43% des entreprises signalent une diminution dans leur prévision de revenus pour cette année 2020. 

La reprise des activités mais surtout la récupération des pertes prendra du temps. Même si une grande puissance des événements en direct est prévue après la crise, 48% des participants supposent que les gens hésiteront encore à voyager. Le public sera alors moins nombreux. 

Pour être au top de leurs performances, les planificateurs d’événements prévoient un recyclage à la suite de cette interruption des activités. Cela concernera majoritairement la maîtrise des outils de technologies numériques et des stratégies d’engagement en ligne

Tags: No tags
0

Add a Comment

You must be logged in to post a comment