article2

La Banque des Territoires veut terrasser Booking et Airbnb

Sans les déclarations astérixiennes du patron de la Banque des Territoires chez Bloomberg ou BFM contre l’envahisseur romain américain, oubliant au passage que Booking.com est une entreprise hollandaise et non pas américaine, la mesure n°18 du dossier de presse relatif au Comité Interministériel du Tourisme du 14 mai 2020 serait passée inaperçue :

L’innovation et le numérique au cœur des transformations du tourisme

Mesure n° 18 : Afin de soutenir la transformation numérique du tourisme, une plateforme de valorisation des données relatives à l’offre touristique française sera mise en place par la Banque des Territoire d’ici 2021 et un appel à projets sera lancé en direction des entreprises et startups prêtes à proposer des solutions innovantes pour contribuer à bâtir le tourisme de demain. L’innovation et le développement durable doivent être au cœur de la reprise touristique, pour apporter des solutions pérennes en réponse à la crise sanitaire et économique. Le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, le Ministère de l’Economie et des Finances, Atout France, le Welcome City Lab, la Banque des Territoires et Bpifrance devraient lancer un appel à projets aux entreprises et startups prêtes à proposer des solutions innovantes pour contribuer à bâtir le tourisme de demain, plus respectueux des principes du développement durable, et renouveler la confiance grâce à de nouvelles garanties sanitaires. En outre, le plan de relance Tourisme mis en œuvre par la Banque des Territoires et Bpifrance prévoit un important volet sur la transformation numérique et écologique du secteur. La Banque des Territoires sera chargée d’une mission de préfiguration sur le volet numérique du Gouvernement pour le secteur du tourisme. Dans ce cadre, et en lien avec la commission numérique du Comité de filière tourisme, une plateforme de valorisation des données relatives à l’offre touristique française sera mise en place. Cette plateforme visera à renforcer la coordination, le pilotage et l’articulation des offres touristiques françaises, et pourra constituer un outil de souveraineté numérique. Lire la suite

Add a Comment

You must be logged in to post a comment